Nos produits

Les éditions de vins rares

Les éditions de vins rares

Epître N°1937,TTVV, AOC Beaujolais-Village, Gamay
Epître N°1937,TTVV, AOC Beaujolais-Village, Gamay

Les éditions de vins rares

(en stock)
$138,00
Epître N°1937,TTVV, AOC Beaujolais-Village, Gamay

MES VINS

Epître N°1937,TTVV, AOC Beaujolais-Village, Gamay

Les éditions de vins rares

$138,00
en stock

Epître N°1937,TTVV, AOC Beaujolais-Village, Gamay

Ce vin est issu d’un gamay dont les ceps âgés entre 80 et 100 ans, cultivés sur une parcelle qui aurait pu être intégrée à l’appellation Brouilly. Le Beaujolais 1937 a la particularité d’offrir des arômes de cerise griotte, framboise ; un début de bouche franc qui évolue sur un léger tannin finissant sur une pointe d’acidité qui amène fraîcheur et longueur de bouche importante.

Appellation : Beaujolais-Villages
Couleur : Rouge
Millésime : 2009
Capacité : Magnum

AOC Beaujolais Villages - un vin d’une rareté renouvelée
Depuis le XVIéme siècle, les Comtes de Vocance puis les de Souzy ont fait prospérer cette propriété.

Superficie : 2,50 ha
Sol : sableux  sur  porphyre,  « pierre  pourpre »,  roche  volcanique  rouge  foncé,  compacte, mêlée de cristaux blancs
Encépagement : Gamay 100% ; ceps âgés entre 80 et 100 ans
Exposition : terrain très pentu orienté vers le Sud
Culture : Aucun engrais chimique ; taille traditionnelle
Vendanges : manuelles suivies d’un égrappage
Tri : à la main pour sélectionner les raisins mûrs et sains
Vinification : adoption d'un mode de vinification innovant : les micro-vinificateurs, fût de 600l.

Le micro-vinificateur assure une vinification douce puisqu’il tourne sur son châssis de façon à ce que les pales inox brisent le chapeau de marc avec précaution pour les baies. Il fonctionne sans pompe, ni système de refroidissement car les fermentations sont plus longues qu’en cuve inox et les températures naturellement stables. Le résultat est excellent car tous les arômes peuvent s’exprimer dans l’élaboration de vins aux caractéristiques représentatives du terroir, et permettre aux vins issus de Très Très Vieilles Vignes de développer toute leur puissance. Une partie de la vendange est vinifiée en cuve inox à température contrôlée avec une cuvaison de 5 semaines ou plus, selon le millésime.

Pas de levurage. Les levures existantes naturelles sont suffisantes pour préserver la typicité de chaque vin.

Élevage : 12 mois en fûts de chêne merrain, dont 30 % neufs.
Mise en bouteilles : au domaine uniquement. Pas de filtration.

En 2009, les bonnes conditions climatiques ont donné une belle maturité des raisins et un rendement plus faible. En 2014, le vieillissement de ce vin lui donne un caractère "beaujolais", avec une belle acidité et du fruit. il a encore une longue vie d'évolution devant lui.

Epître N°1920, TTVV, AOC Corbières, Carignan (X6)
Epître N°1920, TTVV, AOC Corbières, Carignan (X6)

Les éditions de vins rares

(en stock)
$156,00
Epître N°1920, TTVV, AOC Corbières, Carignan (X6)

MES VINS

Epître N°1920, TTVV, AOC Corbières, Carignan (X6)

Les éditions de vins rares

$156,00
en stock

http://www.magazine.mongardemanger.com/wp-content/uploads/2015/11/Livraison18bouteilles-5.jpg


Ces vins, le plus souvent issus de cépages peu réputés tels le Gamay ou le Carignan, voire de cépages quasiment inconnus comme le Pineau d’Aunis du Vendômois, et sur des appellations parfois décriées comme le Beaujolais ou les Corbières feront voler en éclats bien des préjugés !

Description :
Le CARIGAN 1920 a la particularité d’être planté sur sable en bordure d’Ornaison, au pied du massif des Corbières. Souvent mal connu, le Carignan offre pourtant une richesse aromatique exceptionnelle : les Très Très Vieilles Vignes ont des tannins fins, souples, bien équilibrés pour des vins dominés par les arômes de fruits rouges et d'épices. Le Corbières 1920 fait alors partie de ces grands vins destinés à défier le temps en cave.

Le mot de l'auteur : Ce cépage qui nous vient d’Espagne existe en France depuis le XIIème siècle. Ce terroir d’Ornaison qui fournit un jus d’une rare puissance m’a permis de créer un Corbières qui me rappelle les tables de Gargantua, tout en gardant finesse et délicatesse.
Le mot de l'éditeur : Ce qui me fascine dans ce vin c’est sa finesse en bouche, son goût de violette. Le fait que l’alcool n’est jamais dominant et pourtant…

Appellation : Corbières
Couleur : Rouge
Millésime : 2007
Capacité : 6 Bouteilles

Conditions climatiques extrêmes : 5ml d’eau d’août.
Cépage : Carignan, ceps entre 78 et 90 ans d’âge
Production : 18hl/ha
Couleur : foncée ; cerise noire ; belle brillance
Nez : cassis frais, groseille, de pointe de vanille, cerise noire, légèrement musqué en final
Bouche : très longue bouche avec un équilibre sucre/acide parfait suivi d’un tanin puissant mais pas dévorant. Une grande persistance aromatique en bouche.
Clarification : sans clarification. La présence d’un léger trouble pouvant amener un dépôt dans ce vin est due à sa vinification naturelle.
Vieillissement : peut se boire dès à présent et atteindra sa pleine puissance entre 5 et 10 ans
Accord mets/vin : viande rouge ; gibier ; daube
Température idéale : 14,5 à 15,5°C

Le Roman Blanc, chapitre 1 (X6)
Le Roman Blanc, chapitre 1 (X6)

Les éditions de vins rares

(en stock)
$108,00
Le Roman Blanc, chapitre 1 (X6)

MES VINS

Le Roman Blanc, chapitre 1 (X6)

Les éditions de vins rares

$108,00
en stock

http://www.magazine.mongardemanger.com/wp-content/uploads/2015/11/Livraison18bouteilles-5.jpg

Le Roman Blanc, chapitre 1 "les Marches pyrénéennes" - Lot de 6

Le Roman Blanc, chapitre 1nous conte l’histoire d’un terroir de blanc sur les contreforts des Pyrénées. Là où les climats méditerranéen et atlantique se rencontrent. Le Chardonnay s’y bonifie au soleil tout en éclatant de fraîcheur.

Description :

Cépage : Chardonnay.

Production : 12 hl/ha.

Couleur :Légèrement doré.

Clarification : Sans clarification. La présence d’un léger trouble pouvant amener un dépôt dans ce vin est due à sa vinification naturelle.

Vieillissement : Peut se boire dès à présent jusqu’en 2016.

Accord mets/vin : En apéritif, poissons plats et crustacés.

Température idéale : 12 à 13,5°

Le mot de l'auteur : J’ai une idée en tête, mais je vous ne dirai rien.

Le mot de l'éditeur : Ce vin rencontre un vrai succès auprès des cavistes spécialisés Nature, mais pas que et heureusement.